Articles de sport et de loisir

Bonjour
  Mon panier  

Aucun article

0.00 CHF Livraison
0.00 CHF Total

Commander

Envoi gratuit pour la Suisse dès 200.00 CHF *

Merino - ses caractéristiques

Plus de la moitié de la population mondiale de moutons vient des moutons Mérinos ou d’un croisement avec les Mérinos. A l’origine, les Mérinos viennent d’Espagne. Comme tous les moutons domestiqués, ils descendent du Mouflon. Aujourd’hui, le Mouflon Européen ne vit plus à l’état sauvage qu’en Sardaigne et en Corse.
Les premiers moutons Espagnols Mérinos ont été exportés il y a environ 200 ans en Australie. Alors que la recherche Européenne sur les moutons privilégiait l’amélioration de leur viande, la recherche Australienne s’est concentrée, elle, sur la qualité leur laine. Les colons Australiens n’avaient d’autre choix puisque exporter de la viande était impensable étant donné la vitesse des anciens bateaux à voile. C’est ainsi qu’on travailla par delà les générations à l’amélioration de la laine de mouton pour obtenir toujours plus de fibres de laine, plus fines et de meilleure qualité.
Aujourd’hui, le nombre de moutons est évalué à plus d’un milliard à travers le monde. Avec un total d’environ 125 Millions de têtes, l’Australie est de loin le premier fournisseur de laine à fibres fines. La Nouvelle Zélande avec env. 70 Millions, la Chine et les pays de l’ex-URSS sont d’autres producteurs significatifs de laine, surtout de qualité plus grossière.
La laine Mérino d’ORTOVOX provient de moutons Mérinos Australiens spécialement sélectionnés. Les éleveurs ont réussi à faire vivre les Moutons Mérinos même dans les conditions extrêmes des Alpes du sud néo-zélandaises jusqu'à 1800m d’Altitude. La laine protège le mouton de la chaleur en été jusqu’à 35°C comme un écran protecteur et en hiver des températures glacées descendant jusqu’à -20°C.

La composition des fibres de laine est très complexe. C’est aussi pour cela que jusqu’ici l’homme n’a pas réussi à fabriquer une fibre synthétique avec les mêmes qualités que celles de la laine. Pour simplifier, la fibre de laine se compose de molécules protéiques qui, grâce à leur structure chimique, apportent à la laine ses qualités propres particulières.
Les fibres, ondulées plusieurs fois, contiennent une grande quantité d'air qui isole aussi bien du froid que de la chaleur. En contact avec l’humidité, les matières protéiniques des fibres de laine dégagent une chaleur supplémentaire. Le coeur des fibres peut absorber jusqu'à 30 % de son poids en humidité, sans donner l’impression d’être humide.
Un critère de qualité de la laine est l'épaisseur de ses fibres et/ou degré de finesse. Il est mesuré en Microns (Millièmes de Millimètres). Les fibres de laine ont des épaisseurs différentes, même quand elles proviennent d’un seul et même mouton. La laine Mérino a une épaisseur de fibre de 15-25 microns, quand la laine de mouton traditionnelle va de 30 à 50 microns. En comparaison, un cheveu humain mesure 50-100 µm.
Parce que des fibres épaisses agressent les cellules nerveuses de la peau, si les fibres de laine sont suffisamment fines, elles se courbent au contact de la peau et paraissent douces au lieu de gratter les terminaisons nerveuses.

C’est pourquoi ORTOVOX utilise exclusivement de la laine Mérino avec une épaisseur de fibre de 17 microns. En raison des coûts élevés, on ne produit plus de laine Mérino plus fine que cela.

La laine permet de se sentir bien 
Trop chaud ou trop froid – trop humide ou trop sec : un des facteurs décisifs pour se sentir vraiment bien est le climat corporel. Votre peau joue là un rôle important. La peau est un des organes les plus complexes et il est inégalé dans ses fonctions. La peau accompagne tous les mouvements, tout en protégeant non seulement vos organes mais aussi l’ensemble du corps de la chaleur et du froid, de l’eau et de la lumière du soleil et en régulant la température et l’humidité. C’est pourquoi la couche de vêtements que vous portez à même la peau est la plus importante. C’est cette couche qui peut limiter ou soutenir les fonctions de la peau et contribuer à plus de bien être, en particulier pendant l’activité physique. Vous avez donc besoin du meilleur matériau et il provient de la nature : la laine. Une seconde peau naturelle encore plus fonctionnelle que la peau humaine et inégalée par les fibres textiles artificielles. Épargnez votre peau de l’artificiel. Ne lui offrez que le meilleur : la laine Mérino.

Le cœur au chaud
Connaissez-vous aussi cette sensation ? Vous avez froid, vous enfilez quelque chose mais il faut un moment avant que vous ayez réellement chaud autour du cœur ? Avec la laine c’est différent. Vous sentez le facteur réchauffant de la laine et une chaleur rapide et agréable.  C’est dû à la structure des fibres de laine. Beaucoup de petits coussins d’air entre les fibres ondulées de la laine veillent à une isolation et une puissance calorifique élevées. Le principe d’isolation par l’air fonctionne aussi contre la chaleur. Pensez aux moutons qui doivent supporter jusqu’à 25°C dans l’été Néo Zélandais. Ce n’est pas un problème puisque les coussinets d’air de la laine tiennent aussi la chaleur à l’écart et régulent la température.

Régulation de la température 
Si la laine a un pouvoir chauffant aussi fort, ne vais-je pas avoir trop chaud en pratiquant une activité physique ?  Non car grâce à la respirabilité de la laine, la température corporelle sera aussi régulée lors d’activités physiques dont l’intensité varie.

Régulation de l’humidité
Pendant l’activité physique, le corps commence à transpirer. Et ce n’est pas sans raison. La sueur a une fonction précise. Elle protège l’organisme de la surchauffe car elle permet le rafraichissement par la peau. Si la sueur est évacuée de la peau, le corps va produire toujours plus de sueur pour continuer à bénéficier du rafraichissement naturel souhaité, ce qui fatigue le corps parce qu'il travaille plus qu'il ne devrait. Des chercheurs de l'université de Graz ont découvert que des sportifs avec des vêtements qui évacuent la sueur vers l’extérieur ont une montée d’acide lactique plus rapide que les sportifs portant des vêtements en laine. En d’autres termes : la fonction naturelle de la laine contribue à de meilleures performances sportives. Car la laine peut absorber dans ses fibres jusqu’à 30% de son propre poids en humidité. Ceci conserve l’effet rafraichissant mais on n’a pas pour autant un effet désagréable sur la peau. Cette fonction de stockage de la laine a ses avantages, en particulier avec des vêtements respirants imperméables et coupe-vent par dessus. La laine fait fonction de mémoire-tampon de l'humidité et rejette continuellement l'humidité à l’extérieur. Lors de l’activité physique, l’humidité est emmagasinée et transportée vers l’extérieur. Pendant les pauses, l’humidité emmagasinée est restituée, ce qui évite une accumulation d'humidité à l'intérieur du vêtement de dessus. 
Un autre avantage est que, même quand elle a stocké du liquide et qu’elle paraît humide, la laine garde son pouvoir réchauffant. Ceci fait de la laine le vêtement idéal pour la pratique d’activités dont le niveau varie ou lors des écarts de températures. (par exemple ski et remontées mécaniques)